Bienvenue à l'Association des Propriétaires et Amis du Lac Connelly inc. (APALC)
M.A.J. 2018-08-01
Myriophylle à épi «-»  Introduction
Introduction
Le myriophylle à épi est une plante aquatique envahissante d'origine extérieure au lac Connelly. On l'identifie par ses feuilles étroites, son aspect plumeux formé de 12 à 21 folioles par feuille.  Elle fut introduite dans le lac vers le début des années 90. Cette mauvaise herbe aquatique, munie d'un système de reproduction sophistiqué et très efficace, s'est répandue très rapidement dans toutes les zones où les sédiments riches en phosphore et azote se retrouvaient. La présence de cette plante comporte un côté négatif et un côté positif.
Nous avons subit l'envahissement et avons atteint un seuil critique de croissance, de densité et de zones affectées. Certaines endroits ressemblaient à la photo à droite.

Grâce à la précieuse collaboration du Dr. Richard Carignan, une stratégie à volets multiples fut mise en place.

Un volet consistait à la modification des habitudes et la mise en place de solutions aux problèmes de sources humaines. L'autre volet, à nature expérimentale, fût d'attaquer la population des plantes par l'arrachage et l'extraction d'un volume important de sa masse.
Le seul côté positif de la présence de cette plante consiste au fait qu'elle nous a averti que nous avions un problème avec notre lac et que nous devions cesser de l'alimenter en phosphore et en azote.
Le négatif réside dans le fait qu'elle peut rapidement envahir et bloquer certaines zones jusqu'au point de les rendre inutilisables à la baignade et à toutes formes de navigation ou d'activités aquatiques. À son niveau de densité la plus élevée, la plante crée une barrière quasi infranchissable qui rend l'accès aux parties du lac non affectées presque impossible.