Bienvenue à l'Association des Propriétaires et Amis du Lac Connelly inc. (APALC)
M.A.J. 2018-08-01
Reboisement des rives «-» Arbustes
Choix des arbustes indigènes (de chez-nous)

Six types de plantes indigènes sont cultivés pour la régénération des rives :

    L'aulne
    Le cornouiller stolonifère
    Le myrique baumier
    La vigne vierge
    Les saules arbustifs
    La spirée à larges feuilles
 
La partie de la rive qui borde la ligne naturelle des hautes eaux exige des arbustes qui résistent aux inondations prolongées et à l'effet mécanique des glaces. Les saules et le myrique baumier constituent le meilleur choix.

À cause de son mode de propagation particulier, le myrique baumier est planté presque exclusivement en bordure des lacs. À l'automne ses graines tombent à l'eau où elles sont ensuite repoussées sur la rive où elles s'enracinent facilement.

Quant aux saules, ils s'adaptent aux rives des lacs comme à celles des cours d'eau.

Derrière les saules ou le myrique baumier, on plante du cornouiller stolonifère. Il s'adapte à presque tous les milieux. On l'utilise dans une proportion de 2 pour 1 avec la spirée à larges feuilles. La spirée aide ainsi à la stabilisation et à la renaturalisation tout en donnant un caractère plus varié à la couverture végétale.

Quant à l'aulne, on l'utilise lorsque la rive est très dégradée, dans les pentes fortes et dans les sols sablonneux ou graveleux. L'aulne est très adaptable et peut aussi se planter en bordure immédiate du plan d'eau, comme les saules et le myrique baumier ou plus loin en arrière, comme le cornouiller stolonifère et la spirée à larges feuilles.